Basse Intensité
Infokiosque en direct des faubourgs de l'antimonde


Mis à jour le 17 septembre 2014

Os Cangaceiros

Os Cangaceiros est un groupe clandestin, actif en france dans les années 80, qui tient son nom des bandits sociaux brésiliens de la fin 19ème siècle et du début du 20ème. Les nouveaux Cangaceiros, ceux des années 1980 sont, eux, issus entre autre des Fossoyeurs du Vieux Monde. Basé à l'origine à Nice, les Fossoyeurs publient entre 1977 et 1983 quatre numeros de leur revue dans laquelle ils explicitent leurs visions politiques et critiques du mouvement révolutionnaire. Ills sont à la recherche de complices comme l'indique explicitement les titres de certains textes comme : "choisir ses fréquentations", ou "sur la rencontre" dont voici quelques phrases : "Rarement autant ont éprouvé le besoin impérieux de sortir de leur isolement pratique, et rarement, paradoxe désolant, les rencontres n'ont véhiculées autant d'illusions et de prétentions disproportionnées... La stratégie des rencontres est fondée sur ce seul projet ; la découverte des armes nécéssaires à la pratique du bavardage, au bavardage pratique" Cela prend du temps, et les premiers contact ne sont pas toujours fructueux, comme en témoigne les correspondances publiées. Dans leur revue on trouve aussi des compte-rendus de leurs activités, du moins ce qu'ils peuvent dire. Même si ces actions laissent parfois une impression d'échec, plutot que de les décourager, ils tentent et reflechissent à d'autres moyens.
Ils mettent l'accent sur le role des syndicats et des partis politiques dans les trahisons successives des mouvement sociaux, passés et actuels, ainsi que celui des avant-gardes révolutionnaires de l'époque, marxiste-léninistes, autonomes, anarchistes et autres, armées ou pas. Ils leurs reprochent principalement de vouloir détourner et orienter à leurs propres fins les révoltes sociales qui parcourent en permanence la société. Os cangaceiros dira d'ailleurs plus tard "Nous n'avons qu'une seule forme de relation avec les groupes et organisations politiques : la guerre. Ils sont tous nos ennemis, il n'y a pas d'exception". Les Fossoyeurs se définissent eux-mêmes comme des délinquants et non comme militants ou gauchistes. Empruntant le discours et la critique de la quotidienneté des situationnistes, ils se pensent en tant que groupe de marginaux par leur rejet du monde dans lequel ils vivent et leurs choix de vie et de survie. Dans leurs textes, ils se reconnaissent dans les formes de délinquance, de révoltes et de conflits sociaux indépendants des organisations, partis, syndicats ou avant-gardes. Les fossoyeurs refusent le travail salarié, avec pour letmotiv : Ne jamais travailler. Une affiche de 1980 résume très bien leur approche générale : "Si nous cassons les banques, c'est que nous avons reconnu l'argent comme cause centrale de tous nos malheurs. Si nous cassons des vitrines, ce n'est pas parce que la vie est chère mais parce que la marchandise nous empêche de vivre à tout prix. Si nous cassons des machines, ce n'est pas parce que nous voulons défendre l'emploi mais attaquer l'esclavage salarié. Si nous attaquons la salope policière, ce n'est pour la faire sortir des facultés mais pour la faire sortir de notre vie. Le spectacle a voulu nous voir redoutables. Nous entendons bien être pires". Les Fossoyeurs sont souvent étiquetés "pro-situs" pour les différencier des autres formes d'antagonismes politiques. Quelques textes des Fossoyeurs et plus tard de Os Cangaceiros seront d'ailleurs signés : des situationnistes.
[extrait du texte de présentation dans BI#09]


Les Fossoyeurs du Vieux Monde
Les Fossoyeurs ont publié quatre numéros de leur revue entre février 1977 et mai 1983. Dans ces revues, ils exposent leurs analyses politiques ainsi que des autocritiques sur leur fonctionnement, leurs actions et leur quotidien.


Os Cangaceiros
Pendant leurs quelques années d'existence, les Cangaceiros s'impliquent, sur leurs bases politiques, dans les soubresauts qui parcourent alors la France et l'Europe : mouvements sociaux, émeutes dans les banlieues, révoltes dans les prisons, etc. En plus des actions nécessaires à leur survie hors du salariat, ils consacrent une part de leur temps à publier textes et analyses sur ces luttes.

    13000 Belles
    En 1989, les Cangaceiros concentrent leurs actions sur le projet de construction de 13000 nouvelles places de prison. Ils volent les plans, sabotent des chantiers et autres tabassages d'architecte. L'ensemble des actions et des plans volés seront rendus publique en novembre 1990 dans un document : les 13000 belles.

    L’Incendie millénariste
    Publié en 1987, cet épais bouquin (496 pages) revient sur des expériences millénaristes présentées comme tentatives de destruction du pouvoir, plutôt que sa prise ou sa réforme, afin de vivre librement, maintenant. Des anabaptistes de Muntzer aux bandits sociaux brésiliens, de l'anarchisme andalou aux cultes du Cargo en Mélanésie, un intéressant tour d'horizon de mouvements sociaux imprégnés de religieux qui visent à la disparition immédiate des rapports d'oppression.

      # L’incendie millénariste (PDF - 4 Mo) L’incendie millénariste (PDF - 309.6 ko)
      Réédition de décembre 2011 - 320 pages

      « {La question de savoir si l’Âge d’Or a existé une fois, quelque part, est ici hors de propos. La question véritable étant plutôt que des hommes, depuis toujours, ont été fascinés par l’idée d’un temps et d’un monde où l’on vivrait en toute liberté, sans être assujetti au labeur et sans être séparé par le règne de l’argent et de la propriété privée. Ce rêve conserve aujourd’hui encore tout son sens.} » [extraits]

      Pour nous contacter [quixarru@riseup.net->quixarru@riseup.net]

      thème(s) : Sans frontières / Os Cangaceiros

    N’Dréa
    A la mort d'Andréa Doria des suites d'un cancer en 1991, ses complices publient, à sa demande, quelques lettres d'elle dans lesquelles elle explique son choix de refuser les traitements par rayons.

    Os Cangaceiros
    Les Cangaceiros ont publié trois numéros de leur revue entre janvier 1985 et juin 1987. Textes, communiqués et analyses...

    Textes critiques
    Recueil de ce que nous avons pu trouver...

      # La piste brouillée des Cangaceiros dans la pampa sociale (PDF - 544.9 ko)
      Texte de Léopold Roc (mai 1995) - Entre 1985 et 1990, le groupe Os Cangaceiros acquit une certaine réputation, grâce à quelques actions retentissantes menées en France. Aujourd’hui que les Cangaceiros appartiennent au passé, ces actions méritent probablement d’être rappelées ou plutôt les leçons et les critiques qui ont pu en être tirées. Toutefois, les commentaires qui suivent ne cherchent pas à susciter l’admiration, pas plus que le mépris : je pense seulement qu’ils peuvent être de quelque utilité à d’autres désirant s’engager dans la dissidence pratique, quelle qu’en soit la forme.
      thème(s) : Critique de l’activisme / Réflexions critiques / Os Cangaceiros

      # La pose conspiratrice dans le milieu post-situationniste (PDF - 82.2 ko)
      (Texte de mars 1990) Ces dernières années, depuis les sabotages effectués à l’occasion des émeutes en prison, revendiqués par le groupe Os Cangaceiros, nous avons vu revenir en force l’idéologie de la «clandestinité sociale» dans les milieux radicaux sensibles aux traditions de «scandale» héritées de l’Internationale situationniste. Vu la teneur des discussions menées sur de tels actes, en France et ailleurs en Europe, il n’est sans doute pas inutile de revenir sur l’origine de cette idéologie et sur le rôle néfaste qu’elle joue, comme l’un des facteurs de liquidation de l’activité «révolutionnaire».
      thème(s) : Critique de l’activisme / Réflexions critiques / Os Cangaceiros


Réflexions & autres pistes
A la même période d'autres groupes clandestins refusent aussi les schémas de lutte défendus par la plupart des organisations armées léninistes, anarchistes ou autonomes. Petite sélection de quelques textes...

    # Dossier GARI (PDF - 26 Mo)
    La brochure « Dossier GARI » de 1975 retrace l’épopée des Groupes d’Action Révolutionnaire Internationalistes, et a été réalisée en soutien à leurs membres emprisonnés

    # Lutte armée aux Etats-Unis (PDF - 742.9 ko)
    Recueil de textes sur la lutte armée aux Etats-Unis dans les années 70 (Lutte armée aux Etats-Unis - Manifeste des Weathermen - entretien avec Eldrige Cleaver)

    # Rote Zora (PDF - 1.4 Mo)
    Texte, interview et chronologie de la Rote Zora, groupe de femmes armées actif en Allemagne entre 1974 et 1995
    thème(s) : Genre & sexualités

    # The Angry Brigade (PDF - 1.6 Mo)
    Communiqués du groupe armé actif entre 1967 et 1984 en Grande Bretagne


Autres
Ici, nous voulions regrouper affiches, photos et autres. Mais en fait, nous n'avons pas trouvé grand-chose...


Des luttes...
Les Fossoyeurs ou les Cangaceiros furent soit acteurs des luttes de leur époque, soit spectateurs. Retour sur quelques unes d'entre elles